• Comment décrire la peur ?

    La peur est un sentiment qui doit paralyser, qui doit se ressentir chez le lecteur - tout comme tous les autres sentiments, bien sûr.

    Evidemment, il faut avoir les mots, les expressions à utiliser pour pouvoir l'exprimer. On ne peut pas ressentir la peur sans raison, il vous faut intégrer une atmosphère au lieu, créer un personnage et une histoire. N'oubliez jamais qu'un personnage a un passé, ne dites jamais qu'il ressent de la peur sans l'expliquer, sans l'exprimer. L'auteur doit se sentir happé par vos mots, il doit avoir envie de lire la suite, et doit ressentir cette émotion lui aussi.

    Mettez vous à la place de votre personnage, fermez les yeux, laissez libre court à votre imagination !

    Voici un exemple duquel vous pouvez vous inspirer, piocher quelques phrases tout en les modifiant.

    Les pas qui raisonnaient dans le couloir de pierre avaient de quoi me faire frissonner de terreur. Je savais que c'était lui, mon tortionnaire, qui revenait pour moi.

    Mon souffle était erratique, ma gorge nouée, mon corps ne cessait de trembler. Et même s'il faisait froid, je savais que ce n'était pas cela qui me faisait cet effet là.

    La peur me serrait les entrailles, ce qui allait suivre, comme je le savais, n'allait pas être plaisant, sauf pour lui.

    Mon regard passa sur les chaînes qui rongeaient la chair de mes poignets, et je sursautai en entendant le cliquetis des clé déverrouiller la porte de la cave.

    Je sentis mon souffle se couper, et mon cœur manquer un battement lorsque la porte s'ouvrit, laissant apparaître mon cauchemar vivant.

    "A nous deux."

    Comme vous pouvez le voir, il est important d'être clair, précis, de marquer avec des mots, et pas simplement de décrire. Cet extrait est un peu court, mais la peur n'est pas le sentiment le plus complexe.

    Si ce n'est pas clair pour vous, posez vos question dans la rubrique correspondante.

    Vous pouvez trouvez quelques mots où expression pour exprimer la peur ici.

    Sasha.


    18 commentaires
  • Comment décrire la colère ?

    La colère, comme tous les sentiments, doit être décrite précisément. En effet, il faut que celle ci soit justifiée par la peur, la crainte, l'erreur...

    Il existe une multitude de mots pour l'exprimer, une multitude de raison de la causer, et une multitude de façon de l'aborder. C'est à vous de trouver les mots, les causes, et les moyens utilisés qui vous vont le mieux pour pouvoir la décrire avec précision.

    Voici un exemple exprimant la colère duquel vous pouvez vous inspirer, piocher quelques phrases tout en les modifiant à votre style d'écriture.

    Mon poing me démangea soudainement.

    Dévalorisée par ses propos, je me sentais bouillir de l'intérieur, mes jambes tremblaient légèrement, mais pas de peur contrairement à ce que l'on pourrait croire.

    Mes dents grincèrent lorsque je l'entendis rire de nouveau avec moquerie devant toute la classe.

    Mes mains s'étaient crispés, se serrant dangereusement. Ma langue bouillonnait d'insultes encore retenues. Ma respiration s'était accélérée, augmentant mon pouls.

    Mon corps entier était figé, tendu, solidement encré dans le sol, mais je sentais que ce ne serait plus le cas longtemps.

    Puis, ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase.

    Une énième remarque blessante avait commencé à franchir ses lèvres, mais elle n'eut pas le temps de finir ce qu'elle avait commencé, poussant un cri aiguë lorsque ma droite s'abattit sur son visage.

    Des larmes de rage débordèrent de mes yeux alors que je ne pouvais plus arrêter de frapper, cogner fort dans son corps si gracieux, mais si repoussant à la fois.

    Entendre ses cris et gémissement me ravissaient, me donnant envie de continuer, tout en soulageant la douleur que je ressentais sans cesse lorsque tous ces regards moqueurs se tournaient vers moi.

    Et soudain, tout fut fini. Deux bras forts m'avaient saisi par derrière, me tirant loin de cette fille désagréable.

    Cela vous aide-t-il ? Si vous avez des questions, posez les dans la rubrique correspondante.

    Sasha.

     


    2 commentaires
  • Comment décrire la tristesse ?

    La tristesse est un sentiment assez complexe à décrire. Il faut choisir ses mots pour entraîner le lecteur dans ce ressentit. Il doit être longuement décrit - selon la situation - pour que le personnage soit bien comprit dans ce sentiment.

    Voici un exemple duquel vous pouvez vous inspirer, où piocher quelques phrases tout en les adaptant à votre style d'écriture.

    Debout devant sa tombe, quelques roses à la main, je réalisais soudainement la dure réalité.

    Je ne la verrai plus jamais.

    Mon cœur sembla devenir plus étroit, ma gorge se serra, si bien que je ne pouvais - contrairement à ce que j'avais imaginé - lui parler de mon ressentit, de mes regrets.

    Quelques souvenirs traversèrent mes pensées, rendant la réalité plus poignante encore, alors que - sans que je ne m'en aperçoivent - le délicat bouquet me glissait des mains, tombant à mes pieds.

    Un son étranglé sortit de ma bouche, un gémissement plaintif, suppliant, tandis que mes yeux devenaient piquants, se remplissant de larmes auparavant contenues. Je ne pouvais pas le croire.

    Il y a quelques jours encore, tu me souriais, tu t'adressais à moi, riais, me consolais. Maintenant, tu ne seras plus jamais là pour me prendre dans tes bras avec réconfort. Plus personne ne le fera, du moins, pas aussi bien que toi.

    Je sentis la chaleur des perles salées rouler sur mes joues, passer au coin de mes lèvres non souriantes, pour finir leur chemin dans mon cou, humidifiant mon tee-shirt trop large.

    Mes yeux ne quittaient pas le marbre sous lequel tu reposais, alors que j'avais envie de tout démolir, de tout détruire, pour vérifier que tu étais bien là, que ce n'était qu'une blague. Malheureusement, je réalisais soudain que tu ne surgirais pas dans mon dos en riant, "Je t'ai bien eu !". Non, tu ne le ferais pas. Pas parce que tu ne le voulais pas, mais parce que tu ne pouvais pas.

    Je me suis inspirée de mon ressentit, de mon vécu pour vous décrire la tristesse. J'espère que cela vous suffira, si ce n'est pas le cas, posez vos questions dans la rubrique correspondante.

    Sasha.


    votre commentaire
  • Comment décrire la joie ?

    La joie est le sentiment le plus simple (à peu près) à décrire.

    Que ressentez vous de votre côté lorsque vous êtes joyeux ?

    La joie, c'est ce qui permet d'animer votre personnage. C'est un sentiment qui donne de l'entrain, de l'envie, du bonheur.

    Voici un exemple duquel vous pouvez vous inspirer, piocher quelques phrases, tout en les modifiant pour les adapter à votre style d'écriture :

    A cet instant, j'étais tellement heureuse de cette nouvelle. Je ne pouvais plus rester en place, rester sagement assise ne me disait plus rien.

    J'avais besoin de bouger, marcher, courir, pourquoi pas sautiller à travers la maison ?

    Mon corps était soudain envahit d'une énergie que je ne me souvenais pas avoir eu quelques instants auparavant. Je ne pouvais même pas rester silencieuse, où calme, au grand dam de ma mère, qui m'écoutait parler avec agacement, même si je discernais une pointe d'amusement dans son regard.

    Je ne cessais de regarder l'heure sans aucune patience, moi qui étais pourtant doté de cette qualité, je n'en pouvais plus d'attendre.

    "Ne peux tu pas t'arrêter de bouger cinq minutes ?"

    Je tournais mon regard vers mon frère, qui semblait s'être levé du mauvais pieds, aujourd'hui, pour m'abandonner à cet irrésistible envie de le serrer dans mes bras, sous son regard horrifié. Je pouvais sentir son corps se crisper sans qu'il ne réponde à mon étreinte, mais cela n'amoindrit pas la joie que je ressentais à cet instant.

    "Nous allons enfin quitter ce deux pièces pourrit !"

    Mon entrain fut apparemment contagieux."

    C'est court, mais assez long pour vous donner des idées je penses. Si jamais  vous avez la moindre question sur ce sentiment, posez la dans la rubrique correspondante.

    Amicalement, 

    Sasha.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique