• Se sauver

    En un clin d’œil, tout semble s'effacer.

    Le moindre faux pas, et tout est oublié.

    Elle a été rayé de l’existence, comme si jamais elle n'avait vécu dans leur coeur. Si facilement oublié, si facilement gommée de leur vie.

    Elle aurait voulu habiter leurs pensées, laisser des morceaux de son âme un peu partout, pour ne pas tomber dans l'oubli. Elle aurait voulu être aimé, elle aurait voulu les marquer à jamais, trouver la clé de leur existence.

    Ouais, elle aurait voulu tous les troubler, à un tel point qu'ils ne pourrait plus songer qu'à elle, qu'ils n'auraient pu la laisser tomber.

    Elle voulait s'accrocher à eux, mais elle a perdu tous repaires, abandonnée, traînée dans la boue, voilà ce qu'elle est. Elle devait trouver le changement, devenir quelqu'un, et ne pas suivre autre chose que son instinct. C'est ce qu'elle voulait, changer, devenir une autre personne que ce qu'elle était. Mais comment faire ? Elle ne devait plus devenir poussière.

    Mais elle ne voulait pas mourir, pas comme ça, dans la misère, la pauvreté, elle voulait d'abord tous les marquer, tous les envoûter. Elle ne voulait pas être mise de côté, tout ce qu'elle demandait, c'est d'être comme les autres, de choisir les voix de sa vie. Prendre les commandes. Mais on ne lui laissait pas prendre les directives. Elle devait rester dans l'ombre, suivre les ordres, se laisser faire.

    Son âme rebelle n'était pas de cet avis.

    Elle devait les marquer, oui les marquer, et pas se laisser mourir dans le noir, elle devait se mettre sous le feu des projecteurs, se lancer, être choisie, sortir de cette prison sans lumière.

    Elle devait se jeter à leur pieds, les implorer, demander leur pitié. Mais elle ne le voulait pas. Elle demandait seulement leur attention, pas tous ces coups, tous ces passages à tabac, toutes ces horreurs et ces cauchemars.

    Elle cherchait leur amour, leur amitié, leur gentillesse.

    Plus jamais de méchanceté, plus jamais de réflexions sadiques, non, non...

    C'en était fini, elle ne le voulait plus.

    Se taire, se taire. Elle devait hurler pour se faire entendre maintenant.

    Elle devait récolter autre chose que des bleus, du sang, de la douleur.

    S'il vous plaît, de l'attention, de la douceur, du soin.

    Elle voulait qu'on prenne soin d'elle maintenant, être à l'abri, être aimée.

    Alors maintenant, elle devait se lancer. Traverser cette porte de bois, même si elle ne savait pas ce qu'elle trouverait de l'autre côté. Elle percerait les mystères de ce monde, elle trouverait ce qu'elle voulait.

    Alors, elle prit son élan, et s'avança vers l'inconnu.

     

     

    Qu'en pensez vous ?

    Sasha


  • Commentaires

    1
    Samedi 13 Août 2016 à 23:15

    Magnifique ! J'ai imaginé une femme peut-être bien loin de celle que tu avais à l'esprit et, la musique aidant, je l'ai imaginé au milieu d'une foule, dans un temps lointain. Elle était mendiante, dans les rues sales d'une ville fortifiées. Elle était belle, mais personne ne la voyait et ciel, tu m'as bercée. J'ai voyagé, je te dit ! Voyagé encore encore et tellement loin... !

      • Samedi 13 Août 2016 à 23:19

        Je suis contente de laisser ton imagination prendre le dessus sur mes mots, de te faire inventer une scène, parce que c'est mon but. Je laisses quelques détails au placard pour laisser mes lecteurs prendre les rennes pour certaines choses. Je suis vraiment heureuse de savoir que tu as voyagé autant, entre les lignes de mes lettres, mais j'espère que tu ne t'y perds pas !

      • Samedi 13 Août 2016 à 23:25

        Oh non, je ne m'y perds pas encore, tout va bien. Je n'ai pas un très bon sens de l'orientation mais je ne me suis pas perdue entre tes lignes, rassures-toi...

        Si jamais tu entends quelqu'un crier, par contre... Au tréfonds de ton blog, ne cherche pas... Ce sera moi.. quelque part entre une étagère et une rivière... x)

    2
    Samedi 13 Août 2016 à 23:28

    Haha ! Dans ce cas, je viendrai te rejoindre un moment, qu'on puisse discuter et grignoter quelques trucs, puis je te mènerai à la sortie de ce petit labyrinthe de mot, une fois qu'on aura partagé une superbe discussion sur l'écriture, la lecture, et toutes nos passions communes ! ;) 

      • Samedi 13 Août 2016 à 23:36

        Avec grand plaisir, sincèrement ! J'essaierais de prévoir les muffins, ou cookies mais difficile de prévoir quand je vais me perdre X_x' Quoi que... Tout le temps, en temps normal mais étrangement, pas ici !

    3
    Dimanche 14 Août 2016 à 19:52

    Magnifique et très bien écris, je m'y retrouve parfois dans les maux de cette femme. ^^

      • Dimanche 14 Août 2016 à 20:07

        Ah bon ? Ravie que ça te plaise ! ^^ tu aimes la chanson ?

    4
    Lundi 15 Août 2016 à 10:36

    Oui haha ! ^^

    Bah écoute j'aime pas trop le style de Sia habituellement mais celle ci me plait bien !

      • Lundi 15 Août 2016 à 13:06

        Tant mieux ! ^^ :-*

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :